Reddition des comptes sur le projet Benkadi : La PASCiB fait le point avec l’Ambassade des Pays-Bas à Cotonou

Story

Le Président du Conseil d’Administration de la PASCiB a conduit une délégation à l’Ambassade des Pays-Bas à Cotonou le mardi 06 février 2024. L’occasion était pour faire le point de la mise en œuvre du projet Benkadi à la Représentation au Bénin du Gouvernement Néerlandais qui finance le projet axé sur les questions de changement climatique.

 

Le Président Aurélien ATIDEGLA et sa délégation ont présenté aux deux représentants de l’Ambassade des Pays-Bas, Monsieur Aimé SEDEGAN, Chef programme eau et assainissement et Clément EDAH, Chef programme sécurité alimentaire et nutritionnelle, les différents axes du projet Benkadi et surtout les changements induits depuis sa mise en œuvre.

La délégation du Bénin était composée de Dr Aurélien ATIDEGLA PCA /PASCiB ; M. Sagbo-Damien DJODJO KOUTON, Chef projet Benkadi ; M. Guy Constant EHOUMI, Expert Communication Plaidoyer ; M. Maximin DJONDO, Expert Changements Climatiques et M. Carin GOGAN Expert suivi-évaluation et capitalisation.

Rappelons que le projet Benkadi géré par la PASCiB, vise l’amélioration des plans/programmes/ politiques publics en vue d’une meilleure prise en compte de l’adaptation des communautés vulnérables aux changements climatiques avec un focus sur l’adaptation basée sur les écosystèmes (AbE) dans les secteurs agricoles et de l’eau.

Lors de la présentation du Chargé de suivi-évaluation et capitalisation, on peut retenir notamment que : les capacités de plusieurs acteurs (cadres des ministères sectoriels partenaires MCVT, MAEP, MEM, autorités locales des 10 communes d’intervention, OSC et réseaux d’OSC spécialisés sur l’environnement et les changements climatiques, acteurs du secteur privé et même quelques parlementaires), ont été  renforcées  sur les enjeux de l’Adaptation basée sur les écosystèmes AbE,  le lobbying et plaidoyer, l’accès au fonds climat, la GRD, la Gouvernance Participative (GoPA)).

                                                   La délégation de la PASCiB en séance avec l’Ambassade

L’appropriation et l’intégration des enjeux de l’adaptation basée sur les écosystèmes (AbE) et de la gouvernance participative par l’ensemble des acteurs ont conduit à l’obtention de plusieurs résultats importants.

Avec l’accompagnement de Benkadi sur le terrain, plusieurs OSC travaillent désormais en synergie et sont mieux organisées, outillées et plus influentes pour la protection des Réserves de biosphère et des aires marines protégées, notamment les Associations Communautaires de Conservation de la Biodiversité (ACCB).

Cette dynamique a conduit à la prise de décret sur les Aires Marines Protégées et aussi à l’actualisation/validation des Plans d’aménagement et de gestion des réserves de biosphère de l’Ouémé et du Mono sous l’accompagnement et le contrôle qualité du CENAGREF.

                                 L’Expert Suivi-Evaluation présentant les résultats de Benkadi à la délégation des Pays –Bas

Aujourd’hui, dix (10) groupes de réflexion multi-acteurs sont mis en place au niveau local pour renforcer le cadre institutionnel à la base. Les dits groupes ont aidé à la définition des priorités AbE dans les communes et à leur intégration dans les 10 PDC.

Le projet Benkadi peut aussi se targuer d’avoir activé et renforcé la collaboration entre les Ministères sectoriels (MAEP + MCVT+ MEM).

Sous leadership éclairée de la PASCiB, la participation citoyenne dans le secteur agricole a été renforcée grâce à l’adoption de la Loi N°2022-14 sur l’orientation agricole, la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Bénin (LOASAN), et à la mise en place d’un décret sur le Conseil National d’Orientation et de Suivi (CNOS). Ceci vise à stimuler la gouvernance participative, le dialogue multi-acteurs et l’évaluation citoyenne pour prendre en compte les préoccupations des communautés vulnérables.

                                                           L’Expert en Changement Climatique en présentation

Les communautés vulnérables ont vu une amélioration notable avec le renforcement des compétences en agriculture biologique pour les femmes qui dépendent des mangroves et des forêts pour leur subsistance (notamment le bois de chauffage et le charbon). Ce changement a suscité chez elles l’envie de se tourner vers l’agriculture biologique.

Grâce à l’Organisation Béninoise pour la Promotion de l’Agriculture Biologique (OBEPAB), membre de la PASCIB, et en collaboration avec le projet Benkadi, des progrès technologiques ont été réalisés en termes d’intrants et de variétés résilientes pour soutenir ces femmes dans leur activité agricole.

Benkadi a aussi élaboré et traduit en huit langues locales, des recueils de textes sur la participation citoyenne, le genre et inclusion sociale en lien avec les changements climatiques. Tout ceci pour mieux outiller les acteurs.

Pour finir, le chargé de communication et plaidoyer a présenté les différents documents/outils et les supports de visibilité produits et diffusés par le projet.

                                           La délégation des Pays –Bas suivant attentivement les présentations

Les défis majeurs restent la dynamisation du cadre institutionnel de dialogue multi acteurs au niveau du MCVTDD et du MEM, l’appui à la mise en œuvre des PAG des réserves de biosphères Ouémé et Mono, et des mesures AbE contenues dans les PDC 4.

Les partenariats, les projets et les actions de l’Ambassade des Pays-Bas au Bénin seront renforcés. Pour ce faire les questions de synergie avec les partenaires, les projets/programmes et les interventions de l’Ambassade des Pays-Bas au Bénin seront fortement dynamisées.

La délégation de l’Ambassade a salué les nombreuses réalisations du projet Benkadi et les changements positifs constatés lors de l’évaluation à mi-parcours en septembre 2023. Ils ont exprimé le souhait de se rendre dans les communautés locales pour observer directement l’impact du projet Benkadi et les réalisations sur le terrain.

Des opportunités de collaboration avec les initiatives de l’Ambassade des Pays-Bas dans les communes de Benkadi ont été discutées et un programme de visite sur le terrain sera bientôt soumis à l’Ambassade.

La séance a pris fin sur une note de convivialité et de satisfaction partagée.

 

Guy Constant EHOUMI

Related stories

Genre et Inclusion Sociale pour l’adaptation climatique : Le succès du projet BENKADI

Changement climatique et veille citoyenne : La PASCiB forme ses relais et points focaux du sud Bénin

Changements climatiques et veille citoyenne: La PASCiB outille ses points focaux et relais du Centre